Chicago Express – 27 avril 2015 – Ultimes préparatifs

Bon, il a fallu les déballer ces colis tellement bien préparés, enroulés, scotchés, bullés… châssis, peintures, brosses… ensuite se procurer ce que nous avions choisi de ne pas apporter… la valise à peintures, les bâches…

… les seaux, le bidon à eau, le chevalet (en kit façon Ikea de 150 pièces, merci Monsieur Blicks), la table à repasser qui servira de desserte en extérieur, la toile…
Parlons-en de la toile… quand on arrive et qu’on demande 30 yards de toile (multiplier par 0,9 pour la longueur en mètres) en 60 pouces de large (multiplier par 2,54), le vendeur vous regarde d’un drôle d’air à la perspective de devoir enrouler à bout de bras, tout en mesurant, une pareille longueur qui doit avoisiner les 672 oz en poids (multiplier par 0,028 pour le poids en kg) ce qui n’est tout de même pas rien… sans compter qu’on aurait plutôt tendance à s’emmêler les pinceaux avec toutes ces conversions bizarres…
Bref il appelle un collègue, puis deux… qui nous réalisent en direct-live deux ou trois démonstrations super convaincantes de l’enroulement de toile qui part en vrille…
Ce sera finalement deux rouleaux de 15 yards, qui partent en vrille, mais sans dépasser trop des tronçons de tuyaux de plomberie en PVC que nous avons dû aller nous procurer entretemps chez Home Depot – Leroy Merlin local. En effet, les artistes enrouleurs précédemment cités s’apprêtaient à enrouler la toile sur des tasseaux de section rectangulaire… très pros…
Voilà pour la toile en 60 pouces de large.
Pour ce qui est des 30 yards de toile en 83 pouces de large, c’est une autre histoire… rideau, tintin, walou… pas en stock…
Nous finirons par les commander sur Internet et ils arriveront pendant notre escapade de 3 jours à New York – mariage de Nicolas, ami de 40 ans de, Charles oblige.

Chicago-express-peinture-Michelle-Auboiron-02

De retour de New York hier, il a fallu enfin transformer notre magnifique “condo” en atelier/studio – donc bâcher le sol et les murs – car la température et le vent encore glacial qui descend du grand nord ne permettent pas pour le moment de travailler en extérieur. Heureusement, nous avons ce qu’il faut en face pour commencer “indoor”.

Top départ demain !

L’image du moment sur le site de Michelle
La photo du moment sur le site de Charles

Page Facebook de Michelle
Page Facebook de Charles

Share

7 réponses

  1. f & jl g dit :

    Ah le système métrique anglo-saxon … j’en rigole encore des “pieds” et de “pouces” ! Bon courage et surtout bonne rigolade aussi ?
    re-bises

  2. Charles GUY dit :

    Je ne voudrais pas leur jeter la “pierre”…

  3. de coux dit :

    Après les pinceaux bien fourbis, on attend la suite avec les artistes bien fourbus!
    Bisesbises pas très chaudes non plus et surtout très mouillées…

  4. Charles dit :

    Et bien ça ne va plus tarder… les journées font déjà 15H…

  5. Regine Canaux dit :

    Surtout, attention au dos de Mimi….. On suit l’affaire. Il pleut et fait froid a Paris!!!!! Bisous plein, plein……

  6. Charles GUY dit :

    on est déjà fourbus les amis, mais ça ne fait que commencer…

  7. Charles GUY dit :

    C’est sûr Régine, gaffe au dos… sinon c’est cuit !

Nous apprécions vos commentaires

Share