Du 31 octobre au 3 novembre 2005 – Trafic et gros rhube

Trafic et gros rhube….
Le 31, pour sa quinzième peinture, Michelle décide de s’installer sans vergogne sous l’échangeur central de Puxi, là où se croisent sur 5 niveaux, autoroutes de transit et de déserte, en plein centre ville, jusqu”à 50 mètres de haut…
Il y a près de 400 km d’autoroute à Shanghai…

 

brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-01
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-02
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-03
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-04
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-05
Performance de peinture live à Shanghai par Michelle Auboiron
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-07
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-08
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-09
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-10
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-11
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-12
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-photos-charles-guy-08-13

Peinture tolérée...

La route de la plage s'il vous plait ??? 3éme étage à gauche, puis 5ème à gauche, et enfin 2ème étage droite, après c'est tout droit... Pas moyen de la rater...

Vous voyez bien qu'après, c'est tout droit...

Silence... on tourne...

5 niveaux... jusqu'où s'arrêteront-ils ?

N° 15 en route...

On reste interdit, tellement c'est béton !

N° 16... en studio du 19ème étage...

N° 17... en studio du 19ème étage... et de nuit...

Eléphant d'Asie - Vue arrière

A vos marques...

Prêts....

Championne du monde !!!

Spectacle garanti, mais aussi, niveau sonore digne du Concorde au décollage (post-combustion allumée) et gaz moutarde toute la journée… sans parler des bourrasques de force 9, 10, provoquées par le passage des camions et des bus à fond les ballons… résultat : on est balades…
Un de ces bon rhubes t’autode carabidé auquel on d’échappe pas… dez qui coule, éterduments, bal à la tête et tout et tout…
Depuis 3 jours, dous travaillons dans dotre studio au dixdeuvième étage… il est vrai qu’il y a tout de bêbe beaucoup à faire depuis dotre perchoir à vue padorabique…
Bichelle enquille deux peintures (dubéros 16 et 17) dont une de duit !
Dous avons quand bêbe un peu de réconfort dans dotre balheurt… Charles est allé ce batin chez Jja le Fu (prodoncer dja le fou), c’est le Carrefour (pour de vrai) de Shanghai… ude ville dans la ville…
Ce soir, rillettes du Bans, jambon de Bayode et Cabembert au bedu… ça change du boudin d’ours farci à la graisse d’urus (avec du biel…)

Suite au prochain épisode…

 

Nous apprécions vos commentaires