28 octobre 2012 – La vie de château de Michelle Auboiron – Acte I – Scène XV

Michelle ensorcelée par l’Encelade…

Nous avons décidé de changer d’heure non pas dans la nuit de samedi à dimanche, mais dans celle de dimanche à lundi pour ne pas risquer d’avoir à finir la 18ème peinture de nuit… ce qui est notoirement peu pratique, en particulier pour le choix des couleurs…
Arrivés – de bon matin donc – à Versailles, surprise… gelée blanche sur l’herbe, 1 cm de glace dans les fontaines… bref, glagla…
Météo France avait prévu 3°… caramba ! encore raté !

Heureusement, nous avons prévu triple épaisseur et nous nous lançons dans une traversée hardie du parc façon Vasaloppet pour nous installer finalement à nouveau au Bosquet de l’Encelade où Michelle a repéré le 16 un certain géant écrasé sous les rochers et se transformant en Etna (je sais, c’est à peine croyable mais c’est comme ça…).

Il se trouve que le géant en question crache – du moins lorsque les fontaines sont en eaux – un jet de 25,75 mètres. C’est le plus haut de tout le parc. Et… je vous le donne en mille… nous sommes… dimanche… un jour de grandes eaux… et c’est même le dernier de la saison… vous devinez la suite…

Michelle chaussée de gants pour éviter l’onglée, tend sa toile apportée roulée et met en place sa peinture, anticipant la mise en eau qui doit intervenir à 15H30 pour la terminer… si toutefois elle n’est pas congelée d’ici là…

Heureusement les visites de JF,  Violaine et Véronique réchauffent nettement l’ambiance glaciale, d’autant que JF apporte des cafés bien chauds, sympa !

A 15H30, bingo… le géant qui se transforme en Etna (je sais, je sais…) se met à l’eau au grand plaisir de la foule qui s’est peu à peu amassée dans la dernière demie-heure pour profiter de l’événement. Les visiteurs vont et viennent dans le dos l’artiste avec poussettes et sacs à dos rendant le final un peu sportif

A 17H, tout s’arrête, la foule reflue… la peinture et finie… nous plions tranquillement… la nuit tombe déjà… ça sent l’hiver…

Peinture n° 18 : Le Bosquet de l’Encelade (150 x 150 cm)

 

Share

Nous apprécions vos commentaires

Share