24 novembre – la vie en rose (ou presque)

Sur la route de Hong Kong, nous décidons de faire un détour pour essayer de trouver l’ancien village de pêcheurs de Tung Shung, sur notre île de Lantau… nous n’en trouvons qu’un vague souvenir…

tung-shung-lantau-hong-kong-photo-charles-guy-01

…ex village de pêcheurs…

tung-shung-lantau-hong-kong-photo-charles-guy-02

…avec des tours…

tung-shung-lantau-hong-kong-photo-charles-guy-03

…comme dirait un certain Francis C. : « c’était mieux avant »

tung-shung-lantau-hong-kong-photo-charles-guy-04

…sans des tours…

Nous filons vers Mongkok, où Michelle aimerait bien peindre ce matin…
Nous nous perdons à travers un dédale de passerelles, de rues à contre-jour, de centres commerciaux… à la recherche d’un spot « spécial peinture » convainquant… mais ne sommes pas convaincus…

Passé 14H, il faut se rendre à l’évidence (et au plus vite dans un restaurant de sushis), car il est trop tard pour s’installer…  nous continuerons le repérage cet après-midi du côté de la tour  ICC (International Commerce Center – original comme nom)… et du nouveau quartier éponyme gagné sur la mer…

centre-commercial-hong-kong-photo-charles-guy-01

Bien entendu, pour approcher de la tour ICC, la plus haute de Hong Kong, il faut laisser la voiture au parking… du gigantesque centre commercial « Elements » que l’on est obligés de traverser…
Plus luxe, tu meurs: toilettes en marbre de Carrare avec intervention masquée après chaque « client » (H1N1 oblige)… époussetage manuel et en continu des sols, des ballustrades… on étouffe de propreté… à quelques rares exceptions près, l’architecture et la déco sont à pleurer…

centre-commercial-hong-kong-photo-charles-guy-02

…heureusement, une nouvelle vague semble émerger dans la restauration…

Ils sont tous là : Cartier, Vuitton, Gucci, Chaumet et consors… nous finissons par trouver une sortie à l’ère libre… du moins le croyions nous…

20091123-img_2185-2

…sortie des artistes… la Ferrari nous attend…

centre-commercial-hong-kong-photo-charles-guy-05

…et là, que découvrons-nous…hein…allez…devinez…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-05

…nous nous faisons la malle (ou la valise si vous préférez)… non sans avoir été préalablement refoulés x fois à l’approche des tours concentrationnaires avoisinantes (private area, members only, le train-train quoi)…

Nous espérons enfin voir la vie en rose…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-01

…et…zut…encore des sacs…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-02

…enfin, une bonbonnière…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-03

…et après un vert…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-04

…deux rosés…

centre-commercial-hong-kong-photo-charles-guy-03

…et la traversée d’un antépénultième centre commercial (beaucoup moins luxueux que le précédent) puis d’un avant-dernier puis d’un ultime…

centre-commercial-hong-kong-photo-charles-guy-04

…nous débouchons enfin sur le toit d’Ocean Terminal avec sa vue splendide sur l’ïle de Hong Kong en face et le quai des Star Ferries à nos pieds…
(faites-moi penser à vous dire deux mots sur les Star Ferries… et sur les trams par la même occasion)

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-06

…sur le quai opposé, en contrebas, une Kate Winslet Chinoise se prépare à appareiller…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-07

…trop tentant… nous abandonnons la Ferrari qui bizarrement a changé de couleur entretemps…

vie-en-rose-hong-kong-photo-charles-guy-08

…et à nous la croisière de rêve…

…au fait, saviez-vous que – d’après nos informateurs – Hong Kong est la ville qui compte le plus grand nombre de Porsche par habitant au monde ?
Pour notre part, et sans parler des énormes BMW, Audi V8 et des Mercedes V12 dont nous ignorions jusqu’à l’existence, nous n’avions jamais vu autant de Porsche, Maseratti, Bentley, Rolls, Ferrari qu’ici… même devant le Casino de Monaco…

6 réponses

  1. filou dit :

    Pffff …
    Ils n’ont même pas le vrai marbre, celui qui orne le chateau de Versailles, l’Empire State Building …le marbre de Sarrancolin, mon voisin.

  2. lecout dit :

    ben oui le pognon ne présente pas son passeport aux frontières … il y a les filiales + ou – clean et donc de la fraiche plein les poches.

  3. Charles dit :

    Les revendications des voisins de Sarrancolin me laissent de pierre…

  4. Charles dit :

    Et bien moi, je ne suis pas frais, et les poches, je les ai sous les yeux…

  5. leo dit :

    bravo Charles, j’adore cette série…belle lumiere !

  6. Charles GUY dit :

    Merci Léo, surtout sur la fin…

Nous apprécions vos commentaires