4 septembre 2012 – La vie de château de Michelle Auboiron – Acte I – Scène VI

Fontaine, je boirai de ton eau…

 

Nous avons compris la leçon du 27 août… pour faire l’impasse sur un deuxième cour de parapente, il nous faut choisir :

Petit un : un point de vue conforme aux souhaits de l’artiste (et là, ça ne rigole pas !)
Petit deux : un point d’ancrage sérieux…

Après une bonne ballade dans le parc, c’est chose faite avec la découverte de la Fontaine à la Pyramide,  côté nord du Château, au début de l’Allée d’Eau qui descend vers les bassins du Dragon et de Neptune… tout un programme…

Manque de pot, le matériel est côté Orangerie, à l’autre bout du château – côté sud – et nous sommes moyen chauds pour une séance de tracteur pulling sur plus d’un kilomètre à mains nues…

Nous décidons de retourner à l’Orangerie et de transférer le tracteur, pardon la voiture… chargée de tout le matériel… au parking de l’allée de Bailly, côté nord du château, où nous sommes autorisés à stationner à titre gracieux… trop chic non ?

De là, plus qu’à montrer patte blanche (facile pour un peintre) et à hisser le matos 20 mètres plus haut, 400 mètres plus loin et hop… Michelle s’accroche (ou plutôt accroche son chevalet) à un plot en béton en forme de bite d’amarrage mystérieusement ancrée ici, probablement par des marins d’eau douce, alors que le port le plus proche doit se trouver à… voyons… dans les huit kilomètres, du côté de Bougival ou de Port Marly…

C’est heureux !

…parce que là, le vent s’en donne à cœur joie toute la journée…

Avec une installation terminée passé midi, il faut faire fissa pour entoiler la fontaine avant que les gardiens sonnent l’halalli… ce sera chose faite aux alentours de 18H… et en musique s’il vous plait, parce que le mardi – du moins en septembre – ce sont les “Jardins musicaux” au Château avec Lully, Mozart et tout le tremblement…

Quel talent !

Peinture n°6

Share

2 réponses

  1. lecout dit :

    mais où est donc René … ?

Nous apprécions vos commentaires

Share