Bons baisers de Hong Kong

Quelques informations primordiales sont nécessaire à la compréhension des prochains épisodes…

D’abord, rien ne vaut une bonne vieille petite carte…

 

Notre QG à Hong KongLe village de Shui Hau – Notre QG à Hong  Kong (point rouge)

La province chinoise de Hong Kong – anciennement concession britannique restituée à la Chine en 1997 – est composé d’une péninsule qui la relie à la Chine (Canton est à seulement 175 km) et d’un archipel formé d’une centaine d’îles et îlots dont quelques-uns seulement sont habités. Elle compte plus de 7 millions d’habitants sur une superficie de 1 107 km² (environ 10 fois celle de Paris) et affiche une densité de 6 300 habitants par km² ce qui n’est pas énorme (3 fois moins que Paris). Ceci s’explique par un territoire très chahuté, couvert de forêts impénétrables (un peu comme le maquis Corse, version tropicale) globalement peu propice à la construction. La plupart des habitations et des bureaux sont donc massés à la verticale en bord de mer sur les rares terrains plats facilement constructibles.

Hong Kong

Tours de magie…

Pour en savoir (un peu, beaucoup, passionément…) plus sur Hong Kong, c’est ici.

Hong Kong est par ailleurs le symbole de l’ultra-libéralisme mondialisé (et débridé contrairement à ce que d’aucun pourraient croire) avec une quantité phénoménale de marchés, centres commerciaux, galeries marchandes en tous genres, difficilement imaginable pour nous les jeunes – nous y reviendrons…

L’île la plus connue et la plus dense est l’île de Honk Kong (en bas et au centre de la carte et photo ci-dessus) avec notamment ses quartiers d’affaires et ses boutiques de luxe où toute marque internationale digne de ce nom se doit d’avoir pignon(s) sur rue (HSBC, Bank of China, Bank of America, Rolex, Vuitton, Cartier, Dior, Prada, Patati et Patata…).

L’île la plus importante en surface est l’île de Lantau (en bas et à gauche) qui ne compte paradoxalement que 45 000 habitants contre 1,4 millions pour l’île de Hong Kong… c’est un peu la Creuse locale…
C’est ici que nous résidons, chez Thomas, cousin de Charles, sa femme hong-kongaise Foon et leur fils de 2 ans, Oskar. La maison, entourée de plantes tropicale se trouve dans un petit village très calme de quelques dizaines de maisons au Sud de l’île à 2 minutes à pied d’une magnifique plage de sable en contrebas.

Plage à Lantau

This is Lantau, incredible isn’t it ?

Revers de la médaille, pour nous rendre “là où ça se passe”, il nous faut prendre un bus qui nous mène au choix :

  • – au métro à Tung Shung au nord de l’île près  du nouvel aéroport
  • – au bateau à Mui Wo sur la côte sud à l’est du village, ce que nous préférons bien sûr aux tunnels…

Pour résumer, il nous faut compter trois heures de transport en commun chaque jour (quand tout va bien) avec notre “barda”; valise photo + valise peinture + chassis, toile, seau, eau… pas facile de dégager  du  temps pour trier les photos et écrire ensuite… c’est pourquoi nous comptons sur votre indulgence pour la régularité des futures livraisons…

1 réponse

  1. 29 octobre 2009

    […] petit bateau (8 minutes) pour traverser le bras de mer qui sépare Hong Kong du continent  – voir la carte publiée le 25 – et hop […]

Nous apprécions vos commentaires