Du 18 au 20 octobre 2005 – Peinture à Zhapu Lu

Peinture dans ce qui reste du vieux Shanghaï
Nous avons la chance d’habiter à 1 bloc de Zhapu Road (prononcer plus ou moins Zapoulou en chinois). Cette rue est l’une des rares à Shanghaï encore épargnées par l’urbanisme “moderne” forcené…

 

brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-01
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-02
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-03
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-04
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-05
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-06
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-07
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-08
Peinture en direct de Shaghai - Zhapu Lu - Michelle Auboiron
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-10
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-11
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-12
cbrut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-04-13

Inside Zhapu Lu

Zhapu Road (prononcer Zapoulou)

Zapouloubisse

Un personnage incongru s'est glissé dans cette photo - Saurez-vous le retrouver ?

Des façades pareilles devraient être classées Monuments Historique Pourtant il n'en est rien. Ces restaurants-monuments peuvent disparaïtre du jour au lendemain.

Humble composition à base de linge propre et façades cintrées...

On dîne dans lequel ce soir ?

Les dieux sont tombés sur la tête...

Forest Gump

E.T.

Rencontre du 3ème type

BenHur

Et voilà'l travail... c'est pas du cinéma...

Zhapu Lu est réputée pour ses restaurants de poissons et de fruits de mer ainsi que pour ses salons de massage… aux hôtesses plus ou moins courtement vêtues suivant spécialité…
Façades en métal plaqué or et verre cintré, kakémonos géants et bariolés, rythmant ombres et lumières…
Dans la rue, livreurs à pied ou avec carriole, vélos (souvent électrique), scooters (idem), tricycles, voitures, camions et même bus, se livrent une bataille de klaxons des plus féroces. Ambiance assurée…
Il faut regarder à 33 fois pour tenter de traverser la rue et enfin se lancer…
Au chapitre “gore’ : Nous avons pu voir une grand-mère ébouillanter un rat dans sa cage à l’aide d’une bouilloire, à même le caniveau… difficile pour notre culture d’occidentaux…
Nous ne pouvons vous faire malheureusement partager les odeurs avec les photos…
C’est Zhapu Lu que Michelle a choisi pour ses 6ème et 7ème toiles, les premières au contact direct de la foule.
Les Chinois n’avaient jamais vu ça… succès immédiat… spectateurs assidus et très sympas toute la journée… avec force signes d’encouragements et de satisfaction de voir leur rue ainsi croquée.
Félicitations aussi… et nous sommes désormais des célébrités dans le quartier !
Nous n’aurions jamais cru finir “pipole”…

Suite au prochain épisode…

 

Nous apprécions vos commentaires