Du 15 au 17 octobre 2005 – Sur le futur site de l’expo universelle 2010

Nous vous avions dit que Shanghaï se construisait sous nos yeux. Shanghaï se déconstruit aussi !

 

brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-01
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-02
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-03
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-04
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-05
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-06
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-07
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-08
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-09
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-10
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-11
brut-de-shanghai-roadbook-carnet-de-voyage-peintures-michelle-auboiron-photos-charles-guy-03-12
Peinture live sur le site de l'expo universelle 2010 de Shanghai par Michelle Auboiron

Belle machine

Vous êtes sur le site de l'exposition universelle de Shanghaï en 2010 Michelle est à l'œuvre au 14ème étage de cet immeuble administratif d'un gigantesque complexe métallurgique entouré de quartiers d'habitation. Tout doit disparaître... Pourtant, certains tentent de résister encore et toujours à l'envahisseur...

Depuis le 14ème étage de l'immeuble administratif du complexe métallurgique... Il implosera en 2006...

En attendant la démolition, c'est le traintrain...

L'expo universelle est dans les tuyaux...

On se demande ce qui se mijote...

...et comme si de rien n'était... (aujourd'hui, c'est dimanche)...

Pourtant, il y a des signes qui ne trompent pas...

L"épicier du coin (toujours ouvert !) ne fait plus son beurre...

...des quartiers rasés, tout sera recyclé...

Petit coin de paradis en sursis...

Toile N°4 300 x 120 cm - Shanghaï Sud, près de Lupu Bridge du 14ème étage d'où Michelle a pu peindre un paysage bientôt fantôme grâce au cousin de notre "taxi" et ami Mr Tang (à droite)

Toile N°5 300 x 120 cm - Du 14ème étage - Shanghaï Sud

Grâce au cousin de M. Tang, notre « taxi », nous avons pu accéder pendant un repérage, au site de la future exposition universelle de 2010, situé au sud de Shanghaï. Vous ne verrez pas de photos générales… il y a un chantier naval militaire situé à proximité…
Il s’agit d’un territoire à l’échelle de 2 ou 3 arrondissements de Paris constitué principalement d’un complexe sidérurgique colossal (toujours en activité) mais aussi de quartiers d’habitations populaires… coup de foudre…
Michelle réalise 2 peintures panoramiques 300 x 120 cm en 2 jours depuis le 14ème étage du bâtiment administratif où travaille notre hôte. Peintures historiques…
Le complexe sidérurgique est constitué de dizaines de bâtiments dignes des hangars à dirigeables des années 30.
Il est équipé de centaines d’engins fixes et de ponts roulants pouvant soulever des centaines de tonnes de métal, et sillonné de dizaines de kilomètres de tuyauteries de tout calibres. De tout celà il ne resterait rien en 2006… sidérant…
Des quartiers d’habitations, il ne reste déjà que ruines et gravats, à l’exception de quelques petites maisons mystérieusement épargnées, sans doute pas pour longtemps… des avis d’expulsion pullulent sur les quelques murs encore debout…
Quelques irréductibles s’accrochent dans les décombres de ce qui a été leur quartier, leur vie… poignant…
On nous a dit que les expulsés étaient relogés dans des appartements modernes… en lointaine banlieue…
Petit voyage sur un territoire fantôme ou en passe de le devenir… en attendant une renaissance forcément flamboyante dans moins de 4 ans…

Suite au prochain épisode…

 

Nous apprécions vos commentaires