25 octobre 2012 – Paris – Moi, ma vie, son œuvre…

A l’occasion de la soirée organisée autour du roman “Moi, ma vie, son œuvre” par les Editions du Sonneur, Michelle a réalisé en public et en 3 heures une peinture de 200 x 100 cm en réaction au livre de François Blistène qui traite de l’usurpation totale de l’œuvre d’un peintre disparu par un de ses amis opportuniste.

Michelle a ainsi proposé une peinture sur le thème de l’usurpation, faisant co-signer sa toile par les participants complices…

A l’issue de la soirée il a été procédé au tirage de la “Tombol’art” par une main innocente, en l’occurrence celle de Solal Villemain…
La peinture a été remportée par Marion Baligand et Geoffroy Viriot.

 

Share

Nous apprécions vos commentaires

Share