Chicago Express – 15 mai 2015 – Sur les traces de Frank Lloyd Wright…

Au programme des derniers jours : Robie House de Frank Lloyd Wright et un troisième pont sur la Chicago River : le Saint Charles Air Line Bridge

Mardi 12, nous filons – toujours par temps gris mais avec une température agréable – encore plus loin que Chinatown, à l’extrémité sud du quartier de l’Université de Chicago. C’est en réalité plus qu’un quartier, une ville dans la ville, avec ses innombrables bâtiments universitaires, ses multiples églises, ses quartiers résidentiels, ses zones plus commerciales. Nous traversons pour y parvenir des blocs et des blocs de maisons d’apparence plutôt cossue et d’une belle qualité architecturale dont beaucoup sont abandonnées et condamnées. Certaines ont même été rasées comme en témoignent de nombreux terrains laissés en friche. Nous imaginons qu’il s’agit là de la conséquence des expulsions consécutives à la crise des subprimes de 2008 sans toutefois en être certains. Nous essayerons d’en savoir plus sur le sujet.

Tout ça pour en arriver au croisement de la East 58th Street et de la South Woodlawn Avenue, c’est à dire très précisément là où Frank Lloyd Wright a construit un de ses chefs d’œuvre dans le style “prairie”, la Robie House.
Michelle hésite à s’installer, pensant que devant un tel national landmark – monument historique local – nous serons délogés dans la minute. Il n’en sera rien. Michelle peint “tranquillement” toute la journée dans l’indifférence la plus totale des passants honnêtes.
YES, she did it !

No18-Robie-House-Frank-Lloyd-Wright-Chicago-painting-Michelle-AuboironRobie House – Acrylique sur toile 75 x 150 cm

Mercredi 13, temps enfin magnifique au réveil. Nous pensons que la journée de peinture va être… du gâteau…
Michelle décide de terminer sa trilogie de ponts métalliques à proximité du quartier chinois.
Nous sommes saisis par les 5° celsius et le petit vent bien glacial venant du lac en sortant de notre building bien chauffé de la Michigan Avenue… ça va être cool… oui, carrément cool*… mais au sens propre…
Cette fois c’est le Saint Charles Air Line Bridge, un magnifique et dinosauresque pont métallique à bascule sur la Chicago River qui focalise notre attention. Nous prenons un peu de temps pour affiner le repérage de l’année dernière et choisir le meilleur emplacement pour la peinture.
Nous tournons autour du pont en quelques sortes…
Nous finirons par nous installer dans le Ping Tom memorial Park, du nom d’un homme d’affaire chinois bienfaiteur du quartier, allant – pour nous épargner l’acheminement du matériel à dos d’homme (et de femme) – jusqu’à nous aventurer en voiture jusqu’au point choisi comme atelier, à plusieurs centaines de mètres de l’entrée, ce qui est strictement interdit.
Nous ne serons pas inquiétés.
Michelle arrime son chevalet à la claustra d’un abris à bateaux d’inspiration chinoise, face au pont, avec la Willis Tower, la plus haute tour de Chicago et le skyline de la ville comme horizon. Tip top…

Saint-Charles-Air-Line-Bridge-Chicago-peinture-Michelle-Auboiron-2
Saint Charles Air Line Bridge – Acrylique sur toile 150 x 150 cm

A chaque extrémité du parc, il y a un pont. Au sud, le Canal Street Railroad Bridge qui n’a plus de secrets pour vous et au nord, le Saint Charles Air Line Bridge, notre “spot” d’aujourd’hui.
Michelle, les mains dans sa peinture à l’eau, lutte toute la journée contre l’onglée. Elle a choisi de s’installer à l’ombre et face au vent pour des raisons techniques – il ne faut pas de soleil sur la toile.
Je profite de la situation idéale pour photographier les deux ponts aux plus près. Je m’aventure sur d’immenses friches marécageuses, étonnant si près de la ville…
Des piles en vieux béton entièrement graffées de dragons et autres chimères colorées supportent la structure du chemin de fer aérien à cet endroit, énormes poutres métalliques rivetées et rouillées…
Je pousse jusque sur les voies ferrées par des coulées tracées par quelques visiteurs nocturnes au vu des flasques de whisky vides, valises vides et autres indices troublants abandonnés ici et là…  je suis dans un roman de Stephen King…
A mon retour, Michelle est presque congelée mais la peinture – une 150 x 150 cm est en place… nous plions bagages au plus vite après les photos et les quelques plans vidéo d’usage…
Sur la route du retour, bref arrêt pour quelques photographies incontournables depuis le 3ème pont, le 18th Street Bridge, qui enjambe non seulement la Chicago River, mais aussi le Ping Tom memorial Park où nous nous trouvions tout à l’heure et encore les voies ferrées de l’Amtrak…

01-Robie-House-Frank-Loyd-Wright-Painting-Michelle-Auboiron
02-Robie-House-Frank-Loyd-Wright-Painting-Michelle-Auboiron
03-Robie-House-Frank-Loyd-Wright-Painting-Michelle-Auboiron
04-Saint-Charles-Air-Line-Bridge-Chicago-painting-Michelle-Auboiron-2
05-Saint-Charles-Air-Line-Bridge-Chicago-painting-Michelle-Auboiron-5
06-Saint-Charles-Air-Line-Bridge-Chicago-painting-Michelle-Auboiron-8
07-Saint-Charles-Air-Line-Bridge-Chicago-painting-Michelle-Auboiron-9
8-Chicago-photos-Charles-Guy
8-Chicago-photos-Charles-Guy-2
8-Chicago-photos-Charles-Guy-3
8-Chicago-photos-Charles-Guy-4
8-Chicago-photos-Charles-Guy-5
8-Chicago-photos-Charles-Guy-6
8-Chicago-photos-Charles-Guy-7
8-Chicago-photos-Charles-Guy-8
8-Chicago-photos-Charles-Guy-9
8-Chicago-photos-Charles-Guy-10
8-Chicago-photos-Charles-Guy-11
8-Chicago-photos-Charles-Guy-12
8-Chicago-photos-Charles-Guy-13
8-Chicago-photos-Charles-Guy-14
8-Chicago-photos-Charles-Guy-15
8-Chicago-photos-Charles-Guy-16

A nous deux Frank Lloyd Wright...

Robie House

Peinture en place...

Ping Tom memorial Park

Clone

L'atelier

Un brin de soleil pour se réchauffer...

Raccourci...

La fureur du Dragon

Dans les friches...

Saint Charles Air Line Bridge

Cette voie ne mène nulle part...

Saint Charles Air Line Bridge

Saint Charles Air Line Bridge

Venu d'un autre temps...

Imbroglio...

Pile du Canal Street Railway Bridge...

Apparition...

Guillotine à train

Landmark

Trouver sa voie...

Bis

Les jours suivants, pluie annoncée et rendez-vous… donc peinture en studio et… il faut bien un peu de temps pour trier les photos et l’écrire ce roadbook…

L’image du moment sur le site de Michelle
La photo du moment sur le site de Charles

Page Facebook de Michelle
Page Facebook de Charles

*cool, c’est frais/froid en anglais

14 réponses

  1. Christiane (xiane) L. dit :

    dans les années ’80 je suis allée à Chicago
    j’avais trouvé la ville magnifique mais je suis passée complètement à côté des ponts
    moralité, vous m’avez donné envie d’y retourner pour suivre vos traces (avec l’appareil photo…)
    bien à vous
    xiane

  2. Druon dit :

    Comme toujours: MAGNIFIQUE !!!!

  3. brodin dit :

    un petit air de prohibition….. sinon quel talent ! bises salées à vous deux, vince

  4. quinel dit :

    charles tu me mets la photo 118 de côté je l’adore ! on se voit dans 15 jours bisous

  5. Michele Espinet dit :

    Magnifiques tes photos as tu prevu des formats plus petits et noir et blanc

  6. Patrice Laurent dit :

    Vos aventures sont toujours passionnantes et passionnées. Bravo. Patrice

  7. Zoute dit :

    C’est bon de voyager avec vous en ces temps de grisaille monotone…
    bises
    Zoute

Nous apprécions vos commentaires