9 décembre – Retour à Hong Kong – Tournée générale…

Chantal est partie pour deux jours à Canton où elle doit intervenir dans le cadre d’une rencontre littéraire à l’Alliance Française.
Michelle doit absolument terminer deux peintures pour vendredi…
Charles trie les photos de Macau et rédige le roadbook…

Ambiance studieuse toute la journée…

Le soir, nous filons au célèbre marché de nuit de Temple Street à Kowloon et plus exactement dans le quartier de Yau Ma Teï. Les touristes y sont attendus de pied ferme… et jusqu’à minuit, avec une camelote de rêve… vaches qui font « meuhhhh », cocottes qui font « pouet », sacs de toutes sortes en vinyl (dites 33), pachminas authentiques à 3 euros pièce, poupées russes néanmoins chinoises, baguettes argentées, dorées, platinées, vêtements typiquement chinois – sauf que vous n’avez encore vu personne dans la rue habillé comme ça…
Il y a même une rue adjacente avec enfilade de barnums garnis de tous les sex toys possibles et imaginables (et même inimaginables) et encore une autre, réservée aux diseurs de bonne aventure.
Nous nous gardons bien de solliciter leurs services tant nous sommes convaincus d’avoir épuisé notre quota à Macau.
Michelle craque quand même pour un téléphone rose à talon haut et diverses babioles très utiles comme une calculatrice au format 21 x 29,7, des pinces à cheveux maousses en forme de Mickey et quelques articles top secrets « spécial » cadeaux de Noël…
Nous dînons dans le premier restau venu avant de nous rendre compte, après-coup, que nous aurions dû choisir le deuxième ou le troisième…
On nous sert des escargots – de mer, quoique –  noirs et lisses, bourrés de sable… immangeables, des calamars grillés très moyens, des pétoncles à la vapeur et à l’ail ainsi que des fried noodles qui rattrapent un peu l’affaire… le tout sur une table bien collante en formica imitation bois, mais nous avons désormais l’habitude…
Nous préférons ne pas toucher à la théière en plastique jaune virant sur le crasseux, et nous buvons l’eau et la bière à la bouteille parce que les verres, là, ça ne le fait pas vraiment…

[mbspremium slideshow=1 autoplay="on"]

Nous nous prenons un temps (seulement) pour des inspecteurs critiques gastronomiques du Gault et Millau… et arpentons le quartier en gardant un oeil sur les restaurants côté cour et aussi côté jardin…
…et hop, tournée générale ! …et bon appétit !

4 réponses

  1. Jean-Marie dit :

    J’aime beaucoup ces photos des « coulisses » de HK, quand on s’aventure au gré de l’audace et des envies, où l’on retrouve les ambiances des films de Johnnie Too, et d’autres cinéastes hongkongais qui livrent une image décalée mais enfin humaine d’une ville qui semble parfois ne pas l’être …

  2. Charles GUY dit :

    Oui Fil, envie de partir en courant… non je blague…

  3. Charles GUY dit :

    Merci Jean-Marie, c’est vrai que nous sommes peut-être restés un peu trop sur le terrain international de Hong Kong… il faudrait des mois pour se familiariser et aller vraiment au fond des choses et des rues…
    A très bientôt
    Michelle & Charles

Nous apprécions vos commentaires